50 ans Rempart 1966 - 2016

  • Mettre le diaporama en pause

Recherche avancée

Collection

Glossaire de A à I

F

Face, n. f. (Places fortes) Côté d'un ouvrage exposé à l'ennemi.
Fardage, n. m. (Navires) 1) ensemble des superstructures donnant prise au vent ; 2) fait de donner prise au vent.
Fascine, n. f. (Places fortes) Fagot de branchages servant à retenir les terres d'un remblai.
Fausse-braie, n. f. (Places fortes) Enceinte basse enveloppant une partie ou la totalité du corps de place, qui, contrairement à la braie*, est remparée.
Fausse-cloche, (Cloches) Moule identique à la future cloche, compris entre le noyau* et la chape* et qui sera détruit pour laisser place au métal. Elle supporte les inscriptions* et décors.
Faussure, (Cloches) Partie légèrement évasée de la cloche située entre le bas de la robe* et le bord*, synonyme de cassure, gorge.
Fêlure, (Cloches) Fissure ou fente de la cloche.
Fermaillet, n. m. (Vitrail) Motif décoratif qui sert de lien entre les médaillons ou de point coloré dans un panneau de grisaille* décorative.
Ferme, n. f. (Demeures méd.) En charpente, assemblage, le plus souvent triangulaire, de pièces de bois qui supportent la couverture d'un édifice.
Ferrures, (Cloches) Ensemble des pièces métalliques (plates, rondes, filetées, forgées...) reliant les anses* de la cloche au mouton*. Synonyme de brides*, ferrements, appareillage de suspension.
Feuillard, n. m. (Vitrail) Fer plat entamé de mortaises aux emplace­ments des pannetons*, posé sur le fer en T de la barlotière*, contre le panneau de vitrail, et qui permet de plaquer ce dernier sur son armature.
Fiduciaire, adj. (Monnaies méd.) Se dit d'une monnaie sans valeur intrinsèque.
Filet, (Cloches) Léger relief constituant un ornement ou une délimitation de la cloche.
Flan, n. m. (Monnaies méd.) Rondelle de métal préparée pour la frappe.
Flanc, n. m. (Places fortes) Côté d'un ouvrage en retour sur une face*, une courtine * .
Flasque, n. f. (Moulins) Les deux pièces en fonte fixées sur l' arbre-moteur* et portant les rayons de la roue.
Flèche, n. m. (Navires) Voile pointue ou au tiers établie au-dessus d'une basse-voile aurique*, au tiers* ou parfois latine*.
Flèche, n. f. 1) (Places fortes) les flèches sont les poutres de bois faisant partie de la bascule du pont-levis, auxquelles les chaînes sont attachées ; 2) (Chem. et ponts) la flèche est la hauteur d'un arc* entre les naissances et la clé.
Florin, n. m. (Monnaies méd.) 1) monnaie d'or de Florence ; 2) nom susceptible d'être donné à toute monnaie d'or, même en France, surtout au XIVe siècle.
Fondamental, (Cloches) (premier) son émis à la frappe de la cloche.
Fondant, n. m. (Vitrail) Matériau utilisé pour fixer les colorants sur la surface du verre en les vitrifiant au cours de la cuisson.
Fortification, n. f. (Villes neuves) Ensemble d'ouvrages défensifs d'une place*.
Fosse 1) (passage en), n. m. (Canaux) Fosse ou tranchée creusée pour diminuer le nombre d'écluses* nécessaires à abaisser le niveau d'un bief* ; 2) (Cloches) Trou réalisé dans le sol dans lequel sont installés les moules pour la coulée.
Four à chaux (ou chauffour), n. m. (Pat. rural) Bâtiment destiné à calciner les pierres calcaires pour les transformer en chaux.
Four banal, n. m. (Pat. rural) Jusqu'à la Révolution, four à pain appartenant au seigneur, à usage public contre rétribution.
Frai, n. m. (Monnaies méd.) Usure normale, perte de poids des monnaies par frottement.
Franc-bord, n. m. (Navires) 1) construction de la coque par des virures* juxtaposées l'une au-dessus de l'autre, bord à bord, et ne se recouvrant donc pas ; 2) distance entre le niveau de l'eau et le pont d'un bateau.
Fresque, n. f. (Peintures mur.) Peinture murale exécutée sur un badigeon ou intonaco frais.
Frette, (Cloches) Armature en métal (ou en plâtre) ceignant les moules des cloches dans les méthodes modernes de coulée.
Frise, n. f. (Quartier cathéd.) 1) partie de l'entablement* située entre l'architrave* et la corniche* ; 2) composition de peinture ou de sculpture en forme de bandeau continu.
Front bastionné, n. m. (Places fortes) Tracé dont toutes les parties se flanquent réciproquement et qui comprend donc cinq lignes: les faces* et les flancs* de deux bastions* et la courtine* intermédiaire.
Frontière de fer, n. f. (Villes neuves) Construction par Louvois, Louis XIV et Vauban d'une ceinture de places fortes* sur les frontières du royaume.
Fruit, n. m. (Chât. forts) Inclinaison volontaire de la paroi extérieure d'un mur qui en renforce la base ; pente en forme de talus.






REMPART, association reconnue d'utilité publique. 1, rue des Guillemites - 75004 Paris France

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Ministère des affaires étrangères
  • Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports
  • Union Européenne
  • Fondation Patrimoine