50 ans Rempart 1966 - 2016

  • Mettre le diaporama en pause

Recherche avancée

Collection

Glossaire de A à I

G

Gabarit, n. m. (Canaux) 1) dimension et forme déterminées d'un canal ; 2) de navigation: espace rectangulaire, à partir d'un certain niveau, qui, sous un pont, est libre de tout obstacle pouvant entraver le passage d'un bateau ; 3) (Vitrail) mesure très précise des formes à garnir de vitraux.
Gabie, n. f. (Navires) Ancien nom de la voile surmontant la voile carrée* (équivalent d'un hunier*).
Gabier, n. m. (Navires) Matelot servant dans la mâture.
Gabiole, n. f. (Navires) Voile carrée* surmontant la voile latine* d'une tartane * .
Gabion, n. m. (Places fortes) Panier cylindrique sans fond qui, rempli de terre et en nombre, forme parapet* de protection.
Gable (ou gâble), n. m. (Demeures méd.) Pignon ornemental très pointu, souvent ajouré et orné.
Gaillard (d'avant et d'arrière), n. m. (Navires) Superstructure placée sur le pont supérieur (plus petite qu'un château*).
Gaine, n. f. (Chât. forts) Galerie de circulation courant à l'intérieur d'une courtine*.
Galerie, n. f. (Quartier cathéd.) Passage couvert d'un lieu à un autre, beaucoup plus long que large, placé à l'intérieur ou à  l'extérieur d'un bâtiment.
Gambeyer (ou gambiller), vbe (Navires) Changer de bord une voile latine* (ou au tiers) en faisant passer l'antenne (ou la vergue*) de l'autre côté du mât (= trélucher).
Garage, n. m. (Gares) Lieu où est entreposé le matériel servant à transporter et dans lequel est intégrée la voie même.
Garde-corps, n. m. (Demeures méd.) Balustrade à hauteur d'appui formant protection devant un vide.
Gare, n. f. (Gares) 1) de bifurcation: gare de passage dans laquelle une nouvelle ligne s'embranche sur la ligne originelle, les voies formant un Y dans lequel est construite la gare ; 2) maritime : gare conçue comme gare de passage ou de terminus qui est reliée au réseau fluvial, à des canaux ou à la mer et placée au plus près de la voie d'eau ; 3) gare-pont: gare de passage, ou parfois de terminus, placée perpendiculairement aux voies qu'elle sur­plombe.
Géminé, adj. (Quartier cathéd., Demeures méd.) Se dit de fenêtres, arcades, colonnes, etc., groupées deux par deux sans être en contact direct.
Giornata, n. f. (Peintures mur.) Superficie de fresque traitée en une seule fois (une journée) par un peintre ou son équipe.
Glacière, n. f. (Pat. rural) Sorte de silo semi-enterré conçu pour conserver la glace naturelle entreposée par l'homme.
Glacis, n. m. (Places fortes, Villes neuves) Plan faiblement incliné raccordant la crête du chemin couvert* au niveau naturel du terrain.
Glas, (Cloches) Sonnerie tintée relative à l'annonce de la mort.
Gouvernail, n. m. (Navires) Appareil orientable d'une surface plane et mince placé verticalement en poupe*, qui sert à régler la direction du navire.
Gorge, n. f. (Places fortes) Partie d'un ouvrage placée du côté le moins exposé, vers l'intérieur de la place.
Grand-voile, n. f. (Navires) Voile carrée inférieure du grand-mât, ou voile principale des voiliers à gréement* aurique.
Gréement, n. m. (Navires) 1) ensemble des mâts, voiles, manœuvres d'un voilier ; 2) type de cet ensemble (latin, aurique, au tiers, barque, carré, goélette, etc.).
Grènetis, n. m. (Monnaies méd.) Ligne ou série de points serrés circulaire au pourtour (grènetis extérieur) ou séparant le champ de la légende (grènetis intérieur).
Gril, n. m. (Gares) Ensemble des voies parallèles raccordées par des aiguillages * à des voies de sortie pour nouvelles remises* rectangulaires.
Grille d'envol, n. f. (Pat. rural) Dalle de pierre verticale ou volet de bois situé en haut des pigeonniers et percé de plusieurs trous juste assez étroits pour laisser entrer les pigeons et éviter les prédateurs aériens.
Grisaille, n. f. (Vitrail) Couleur vitrifiable utilisée pour peindre sur le verre incolore ou teinté dans la masse qui permet de cerner les formes et de rendre le modelé.
Gros-fer, n. m. (Moulins) Arbre métallique portant la lanterne* et s'enfourchant dans l'anille*.
Grue hydraulique, n. f. (Gares) Système de pompe qui servait à alimenter en eau les locomotives à vapeur.
Grugeoir, n. m. (Vitrail) Pince utilisée pour corriger la coupe en usant le bord de la pièce de verre.
Guette, n. f. (Chât. forts) Tourelle sommant la plus haute tour d'une place et servant de guérite au guetteur.
Gueulard, n. m. (Pat. rural) Ouverture pratiquée dans la chaudière d'un four à chaux* qui sert à l'enfournement des pierres à cuire et du combustible.
Guibre, n. m. (Navires) Ensemble de pièces de charpente faisant une saillie recourbée sur l'avant de l'étrave* et qui contribue à maintenir le beaupré* et à former l'éperon*.
Guindeau, n. m. (Navires) Espèce de cabestan*.






REMPART, association reconnue d'utilité publique. 1, rue des Guillemites - 75004 Paris France

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Ministère des affaires étrangères
  • Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports
  • Union Européenne
  • Fondation Patrimoine