50 ans Rempart 1966 - 2016

  • Mettre le diaporama en pause

Devenir animateur de chantier

Les stages Monument historique

Pour répondre aux besoins des associations membres de l'Union et aux demandes des personnes souhaitant s'investir d'avantage dans la vie associative, REMPART a mis en place un cursus de formation des animateurs dont le stage Monument historique est la première étape. Les stages Monument historique ont pour but de former des animateurs de chantiers de bénévoles aux techniques de restauration du patrimoine et de leur permettre de gérer un chantier de bénévoles. Ils s'adressent aux personnes qui ont déjà une expérience du chantier de bénévoles et qui ont l'intention d'être animateurs de chantiers au sein de REMPART. Ces stages sont organisés sous l'égide du ministère de la Culture (direction de l'Architecture et du Patrimoine) et placés sous la direction d'architectes en chef des Monuments historiques.

Grille-programme du stage Monument historique

Comme les chantiers, les stages Monument historique sont organisés directement par les associations locales. Cependant, pour éviter d'importantes disparités entre les différentes formations dispensées, l'Union a établi une « grille-programme » précisant les sujets et les techniques que chaque stage doit aborder.

Chaque stage allie partie théorique, partie pratique et visites de chantiers de restauration.
La partie théorique a pour objectif de donner au futur animateur les clés qui lui permettront d'avoir une démarche face au patrimoine tout en lui rappelant ses limites et en soulignant l'importance des différents acteurs intervenants lors d'une restauration du patrimoine. Elle aborde :

  • l'association et le projet associatif : phénomène associatif, bénévolat, chantier de bénévole, chantier REMPART, réutilisation du patrimoine, développement local, communication avec la population locale.
  • le patrimoine : législation en matière de patrimoine et d'archéologie, organisation de l'administration en générale et organisation des services de l'Etat chargés de la culture et du patrimoine (services centraux, déconcentrés, ABF, ACMH…), histoire de l'art et des techniques, histoire de l'architecture et des hommes, étude préalable (diagnostic du bâti, pathologie des désordres, observation, lecture du patrimoine, relevé, photo, recherche documentaire), déontologie de la restauration (charte de Venise).
  • le chantier proprement dit : planification des travaux, répartition des tâches, ateliers de travail, organisation d'un chantier (approvisionnement, gestion du matériel et des matériaux), suivi d'un chantier de restauration (cahier de chantier, suivi documentaire), théorie des techniques (traitement des abords, étaiements, échafaudage, bardage, outillage), sécurité.

La partie pratique, elle, comporte une partie commune à tous les stages (présentation du site, relevés, sécurité appliquée au site et au chantier, maçonnerie et mortiers) et une partie plus optionnelle organisée en fonction du site et de ses potentialités (archéologie, taille de pierre, enduit, charpente et couverture, par exemple).
Selon les associations et les moyens à disposition, une sensibilisation à une ou plusieurs techniques (vitrail, peinture murale) peut également être faite. Toute la partie pratique se déroule en ateliers.

Rappel

Le stage Monument historique fait partie d'un cursus de formation de l'animateur de chantier de bénévoles. Après ce stage il est donc demandé de poursuivre sa formation par un stage pédagogie de chantiers.






REMPART, association reconnue d'utilité publique. 1, rue des Guillemites - 75004 Paris France

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Ministère des affaires étrangères
  • Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports
  • Union Européenne
  • Fondation Patrimoine