50 ans Rempart 1966 - 2016

  • Mettre le diaporama en pause

Formation et insertion

REMPART et la formation

REMPART a toujours affirmé sa volonté de mettre en œuvre des actions de formation :
- comme gage de qualité pour les actions de restauration du patrimoine menées par ses associations (formation d’animateurs de chantiers et d’élus associatifs) ;
- comme réponse à la demande des personnes qui, à titre associatif ou individuel, cherchent dans REMPART un moyen pour acquérir des compétences et aller plus dans un projet en faveur du patrimoine.

Le principe général de la formation

berzy_chantier_perf.jpg (jpg - 31 Ko)

Chantier de Berzy

Les stages de formation organisés sous l’égide de REMPART répondent à un double objectif :

  • Répondre aux besoins des associations membres de l’Union : besoins en techniciens, en animateurs de chantiers, en responsables de projets, ...
  • Répondre aux attentes des personnes souhaitant améliorer leurs connaissances et leur compétences.

Il faut noter que ces personnes peuvent être des bénévoles ou des militants, qui se destinent à assumer des fonctions bénévoles au sein du Mouvement. Il peut s’agir également de personnes qui s’inscrivent dans un parcours professionnel et qui peuvent trouver dans les stages REMPART des lieux de pré qualification et d’orientation.
Ces stages ont par conséquent pour public :

  • des animateurs de chantiers de bénévoles (français et étrangers)
  • des responsables d’activités ou de projets menés au sein de REMPART,
  • des responsables d’associations locales membres de REMPART,
  • des futurs animateurs ou responsables,
  • des bénévoles ayant participé à des chantiers et souhaitant poursuivre leur engagement,
  • et enfin, des personnes intéressées par le patrimoine à des fins personnelles.

Les thématiques des stages de formation sont celles dont ont besoin les chantiers et les associations REMPART. Ces besoins ont été déterminés dans le cadre des évaluations annuelles menées au sein de REMPART.

La formation des animateurs de chantiers de bénévoles

Les stages « Monument Historique »

Il s'agit de stages, dont le public principal est constitué d’animateurs et futurs animateurs de chantiers de bénévoles. Les stages MH comportent une partie théorique et une partie pratique ; ils permettent aux stagiaires d'acquérir un ensemble de connaissances théoriques et pratiques en matière de sauvegarde du patrimoine. Ils sont obligatoirement dirigés par un architecte en chef des MH et sont encadrés, pour leur partie technique, par des professionnels de la restauration.
REMPART a mis au point une grille-programme des stages MH, afin que ces stages, même s’ils sont organisés sur des sites différents, répondent aux mêmes objectifs de formation.
Depuis 2004, les stages MH sont gratuits pour les personnes présentées par une association REMPART et en particulier pour les bénévoles ayant participé à un chantier REMPART l’année précédente ; ils coûtent 100 € pour les candidats « individuels ».

Les stages « organisation et pédagogie de chantier »

Le public de ces stages est le même que celui des stages MH : (futurs) animateurs de chantiers. Ces stages complètent les stages MH et forment avec eux le cursus de formation initiale des animateurs de chantiers. Ils abordent les notions de projet, de publics, de pédagogie, d’organisation, d’accueil... REMPART a également mis au point une grille-programme pour ces stages.
Depuis 2004, les associations se sont accordées pour fixer à 25 € le coût de participation à ce type de stage pour les personnes présentées par une association REMPART.
Pour les stages MH et les « pédagogie de chantier », REMPART a mis au point un certificat (interne) de stage unique, qui affirme que ces stages s’inscrivent dans un cursus et qui permet à l’Union, via l’association locale organisatrice, de donner au stagiaire un avis sur la suite à donner à sa formation.

 

Les stages de « formation continue »

Au-delà du cursus de formation initiale décrit ci-dessus, des cycles de « formation continue » sont organisés à destination des animateurs de chantiers. Ils permettent en particulier de compléter la formation des animateurs, de les aider à évaluer leur action personnelle, de la confronter aux pratiques d’autres animateurs. Ils sont organisés par la Délégation nationale (Rencontre animateurs) et par certaines associations locales ou régionales.
Le ministère de la Culture et de la Communication (DAPA) et le Ministère de la santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative (CDVA) soutiennent l’action de REMPART pour la formation de ses animateurs de chantiers de bénévoles et apportent leur concours financier à l’organisation des stages « MH », « organisation et pédagogie de chantier » et « formation continue ».

 

La formation dispensée par les autres stages nationaux

Le public des stages nationaux est constitué par :

  • les (futurs) animateurs souhaitant compléter leur formation, au delà du cursus de formation initiale décrit ci-dessus, sur des techniques particulières
  • les responsables associatifs (présidents, trésoriers ...),
  • les responsables de projets ou d’activités (animateurs de classes patrimoine, animateurs de chantiers d’insertion, responsables d’animations ...),
  • les personnes désirant suivre, à titre individuel, une formation sur une question particulière.

Ces stages nationaux s’attachent à couvrir l’ensemble des besoins des associations et des personnes, au-delà de la formation à l’animation de chantier. Ils apportent une réponse méthodologique ou techniques aux questions qui se posent tout au long du processus d’intervention d’une association de patrimoine :

  1. Approche préalable à la restauration du patrimoine : relevés architecturaux, analyse du bâti, archéologie, problématique de l’archéologie dans la restauration,
  2. Techniques de restauration du patrimoine (gros œuvre) : maçonnerie, limousinerie, enduit, taille de pierre (pierre dure, pierre tendre), charpente et menuiserie / bois, couverture (tuile, lauze, lave, ...), etc.
  3. Autres techniques (second œuvre et divers) : vitrail, jardin …
  4. Méthodologie de projet : projet technique en matière de restauration du patrimoine, projet d’animation et de réutilisation du patrimoine, projet d’insertion ou projet pédagogique ayant pour support le patrimoine.
  5. Administration et de gestion des associations : financement, comptabilité, fiscalité, gestion et administration des associations.

Il faut noter que « l’animation du patrimoine », « la conduite de projet » ou « l’administration des associations » sont des problématiques essentielles pour une association locale de sauvegarde du patrimoine - problématiques qui dépassent le seul champ du chantier de bénévoles pour relever plus généralement du projet associatif.
Le ministère de la Culture et de la Communication (DAPA) et le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative (ex FNDVA) soutiennent l’action de REMPART en matière de formation.

 

Sensibiliser et accompagner vers la formation à un métier

Le constat

La préservation des savoir-faire est essentielle à la sauvegarde du patrimoine ; par conséquent la formation technique et aux métiers fait partie intégrante du projet REMPART.
Les métiers du bâtiment et de la restauration du patrimoine sont mal connus du grand public et leur image est dévalorisée. Par ailleurs, on manque d’informations sur les formations et les moyens pour accéder à ces métiers. On sait pourtant que le chômage des jeunes reste très élevé et que, dans le même temps, le marché de la restauration du patrimoine ou de la rénovation du bâti ancien est en développement, et manque même de main d’œuvre.
De plus, une partie du public qui se tourne vers REMPART cherche à y confirmer une orientation professionnelle ou à se confronter à la réalité d’un métier avant de se lancer dans une formation.
Enfin, la participation des jeunes à des chantiers de bénévoles pour la restauration ou même à des stages de formation technique ne permettait pas jusqu’alors de les informer et de les orienter vers des formations et des métiers de la restauration du patrimoine. Ni les chantiers ni les stages n’avaient un tel objectif ; s’ils pouvaient remplir une fonction d’orientation aux métiers, c’était de façon non formelle.

Sensibiliser et accompagner vers la formation et les métiers du patrimoine

Notre objectif est de sensibiliser des jeunes (ou des moins jeunes), en recherche d’orientation, aux métiers de la restauration du patrimoine et les aider à s’orienter vers ces métiers, au travers de stages spécifiquement élaborés pour cela.
Au cours de ces formation, les stagiaires ont l’occasion de découvrir et pratiquer des techniques utilisées en restauration du patrimoine (maçonnerie, taille de pierre, charpente, couverture, forge, etc.) ; ils sont encadrés par des professionnels ou des bénévoles ayant des compétences professionnelles ; ils reçoivent des informations sur les métiers et les formations pour y parvenir.
Il ne s’agit pas de proposer des formations qualifiantes, mais d’apporter à des personnes des informations, des connaissances et même des compétences techniques leur permettant ensuite de s’orienter vers un cursus de formation professionnelle, initiale ou continue.
Ces formations s’adressent aussi bien à des adultes en « reconversion », qu’à des jeunes étudiants, lycéens et même collégiens à la recherche d’une orientation.
Certaines de ces opérations de sensibilisation aux métiers ont pu être soutenues dans le cadre du projet Equal « Valorisation des métiers et savoir faire dans le patrimoine bâti ».

En guise de conclusion

La politique de formation mise en œuvre par l’Union REMPART répond à un double objectif :

  • Donner à des associations locales de sauvegarde du patrimoine et d’éducation populaire les moyens de mener à bien leur projet,
  • et pour cela, former leurs cadres (en général bénévoles) sur les questions qui touchent aussi bien la pédagogie, la dynamique de projet ou les techniques de conservation du patrimoine.
  • Offrir à des personnes une plate-forme de formation répondant à leurs besoins et leur permettant de s’inscrire - à titre bénévole, personnel ou pré-professionnel - dans un projet de sauvegarde du patrimoine.

Cette dynamique répond également au souhait de voir se développer la participation directe des citoyens à la préservation du patrimoine, en particulier au travers d’activités organisées par des associations. Ce développement n’est en effet possible que lorsque les associations disposent des compétences et des savoir-faire leur permettant de mener à bien des actions de qualité tant vis-à-vis du patrimoine que vis-à-vis des personnes qu’elles associent à leur projet.






REMPART, association reconnue d'utilité publique. 1, rue des Guillemites - 75004 Paris France

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Ministère des affaires étrangères
  • Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports
  • Union Européenne
  • Fondation Patrimoine