50 ans Rempart 1966 - 2016

  • Mettre le diaporama en pause

Textes d'orientation générale

REMPART et le travail volontaire

Bien qu'il ne soit pas, et ne doit pas être, la seule expression de l'action des associations membres de l'Union, le travail volontaire notamment dans sa dimension bénévole constitue une forme d'intervention privilégiée au sein de l'Union.
Action d'éducation populaire, s'il en est, le chantier de travail volontaire contribue à la formation de l'homme et du citoyen.

Une action concrète et désintéressée au service de la collectivité

Le chantier de travail volontaire prouve qu'au delà des discours et des revendications, les associations peuvent conduire des actions concrètes, efficaces et désintéressées au service de la collectivité.

Face aux collectivités territoriales et à l'Etat, il montre que la société civile est en mesure de s'auto-organiser et que le "Tout-Etat" n'est pas inéluctable.
Compte tenu de la volonté politique affichée de toute part de réduire la place de l'Etat et des autres collectivités publiques dans la Nation, le phénomène "chantiers de volontaires" est sans doute l'une des voies d'avenir à rechercher.
Par sa capacité à mobiliser les énergies le chantier de travail volontaire peut être un facteur déterminant dans le lancement d'une dynamique de développement local.

Un puissant moyen éducatif

Le chantier de travail volontaire peut être un puissant moyen pédagogique pour faire prendre conscience, à ceux qui y participent, de la nécessité de sauvegarder notre patrimoine pour le transmettre aux générations futures.
Parce qu'il propose une relation au travail différente de ce qu'elle serait dans une entreprise ou un établissement d'enseignement, en cherchant à promouvoir l'initiative personnelle au sein d'une action collective, le chantier peut être un intéressant moyen d'insertion sociale et professionnelle.

En tout cas, il permet à beaucoup de personnes de découvrir les vertus épanouissantes du travail manuel aussi bien que les faits culturels. Le chantier est également un excellent moyen de découverte d'un milieu.

Si le chantier agit indubitablement sur ceux qui y participent, il agit également sur la communauté environnante comme un véritable révélateur au possible, des besoins, des carences,...

Pour un rapprochement des hommes

Par le travail en commun, par la vie de groupe, le chantier permet la rencontre et le rapprochement entre différentes générations, et par delà, crée de véritables solidarités.
Quand il existe, et cela est presque toujours le cas, son internationalisme contribue au rapprochement entre les pays, entre les peuples.

A ces titres, le chantier est un moyen de lutte contre les exclusions et ségrégations de toutes sortes, voire un pas vers la paix.

Pour que ces objectifs soient atteints, les animateurs de chantiers doivent veiller, qu'au delà de l'action manuelle, le chantier soit en lieu privilégié d'approche du patrimoine. 



Texte d'Orientation Générale adopté par l'A.G. de Villefranche-de-conflent, le 26 mai 1985.






REMPART, association reconnue d'utilité publique. 1, rue des Guillemites - 75004 Paris France

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Ministère des affaires étrangères
  • Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports
  • Union Européenne
  • Fondation Patrimoine