50 ans Rempart 1966 - 2016

  • Mettre le diaporama en pause

Recherche avancée

Collection

Glossaire de J à Z

T

Tablier, n. m. (Chem. et ponts) Plate­forme du pont supportant la chaussée*.
Taille, n. f. (Monnaies méd.) Nombre de pièces tirées d'un marc*. Donne indirectement le poids des espèces.
Talus, n. m. (Places fortes) Pente d'un rempart* ayant un fruit* accentué pour assurer la stabilité naturelle des terres.
Tambour, (Cloches) Synonyme de cylindre.
Tape-cul, n. m. (Navires) Petit mât établi tout à l'arrière d'un bateau.
Taret, n. m. (Navires) Mollusque bivalve perforant les bois immergés en mer.
Tartane, n. f. (Navires) Petit navire de Méditerranée utilisé pour la pêche' et le cabotage.
Tenaille, n. f. (Places fortes) Dehors* bas placé devant la courtine* et formé de deux faces* en angle rentrant.
Timbre, (Cloches) Cloche plutôt de nature civile et généralement fixe donnant l'heure par tintement. Synonyme de cloche d'horloge.
Tintement, (Cloches) Sonnerie, frappe de la cloche immobile au moyen d'un marteau extérieur ou avec son propre battant.
Tir, n. m. (Places fortes) 1) à barbette : tir par-dessus la crête du parapet*, en l'absence d'embrasure* ; 2) à la bricole : les canons étant placés sur le flanc* du secteur bombardé, tir oblique provoquant des effets de ricochets pour atteindre les flancs* rentrants des bastions* ; 3) à ricochet : une faible charge de poudre permet au boulet d'enjamber les parapets* et de faire une série de rebonds renversant plusieurs canons d'un seul coup ; 4) d'écharpe: tir horizontal dans une direction de 4SO avec le front battu ; 5) de fianquement : tir sensiblement parallèle à la ligne des fortifications ; 6) frontal : tir perpendiculaire à cette ligne.
Tirant d'eau, n. m. (Navires, Canaux) 1) profondeur de la carène* dans l'eau ; 2) hauteur d'eau nécessaire au déplacement du navire.
Titre, n. m. (Monnaies méd.) Terme moderne, synonyme d'aloi*.
Tocsin, (Cloches) Sonnerie servant à donner l'alerte/Cloche effectuant cette sonnerie. Voir braillard.
Tondo, n. m. (Peintures mur.) Espace circulaire à l'intérieur duquel est prévu un décor peint ou sculpté.
Tonture, n. f. (Navires) Courbure d'un pont, relevée aux extrémités.
Toron, n. m. (Navires) Assemblage de fils tordus ensemble.
Tour, n. f. 1) (Places fortes) d'artillerie : grosse tour à plusieurs étages casematés*, conçue pour recevoir de l'artillerie, individuelle ou de gros calibre ; 2) (Gares) fiorentine : tour surélevée qui abrite un poste d'aiguillage*.
Tourelle, n. f. (Navires) Affût mobile et blindé, monté sur pivot, abritant une ou plusieurs pièces d'artillerie.
Tourillons, (Cloches) Pièces métalliques situées autour de l'axe du joug servant à solidifier l'ensemble, synonyme de sommier.
Tournage, (Cloches) Opération d'accordage d'une cloche au tour/Déplacement d'une cloche (souvent fragilisée) d'un quart de tour afin d'en déplacer le point de frappe.
Tracé(s), (Cloches) Voir profil(s).
Trait, n. m. (Navires) 1) de Jupiter: tracé d'assemblage en forme de zigzag ; 2) carré : navire ayant un gréement* carré.
Transept, n. m. (Monast., Quartier cathéd.) Nef* transversale qui coupe la nef principale et donne à l'église la forme d'une croix.
Transi, (Peintures mur.) Effigie funéraire d'un personnage représenté comme une figure décharnée proche du squelette.
Transmissions, (Cloches) Ensemble du dispositif mécanique servant à actionner un carillon et reliant le clavier aux cloches. Synonyme de tringlerie.
Travail (ou Tramail), n. m. (Pat. rural) Dispositif constitué de quatre montants verticaux, le plus souvent de bois, qui permettait d'immobiliser certains animaux pour les ferrer.
Travée, n. f. (Monast., Quartier cathéd, Cloches) 1) portée d'une poutre ; 2) portion de voûte* comprise entre deux points d'appui ; 3) espace entre deux poutres longitudinales d'un beffroi destiné à accueillir une cloche.
Traverse, n. f. (Places fortes) Mur ou massif de terre construit en épi dans la largeur d'un chemin couvert* ou d'un terre-plein de rempart*, pour éviter qu'il ne soit pris d'enfilade.
Tréflage, n. m. (Monnaies méd.) Empreinte floue résultant d'une frappe imparfaite.
Trémie, n. f. (Moulins) Bac pyramidal renversé d'où le grain s'écoule dans la meule*.
Trempure (ou tremprure), n. f. (Moulins) Système de leviers qui permet de régler la distance entre les deux meules*.
Trésor, n. m. (Quartier cathéd.) Dans l'église, petite pièce qui abrite les objets précieux.
Trezel, (Cloches) En patois bourguignon, ensemble de trois cloches.
Tringlerie, (Cloches) Voir transmissions.
Trinquet, n. m. (Navires) Mât de misaine* d'un navire portant des voiles latines; il est souvent incliné sur l'avant (cf mestre*, arbre*).
Troglodyte, (Peintures mur.) abri ou habitation aménagé dans une excavation naturelle ou artificielle.
Troussage, (Cloches) Technique d'élaboration des moules des cloches consistant en la rotation d'une planche à trousser autour d'un axe (ou arbre).
Trousseau, n. m. (Monnaies méd.) Coin* mobile, tenu par le monnayeur et frappé par le marteau (cf coin* et pile*).
Tympan, n. m. (Quartier cathéd.) Dans le portail des églises, espace compris entre le linteau* et l'archivolte*.
Type, n. m. (Gares) 1) frontal : se dit de la gare lorsque le bâtiment principal est perpendiculaire aux voies ; 2) latéral : se dit d'une gare de passage dont les bâtiments sont parallèles aux voies.






REMPART, association reconnue d'utilité publique. 1, rue des Guillemites - 75004 Paris France

  • Ministère de la culture et de la communication
  • Ministère des affaires étrangères
  • Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports
  • Union Européenne
  • Fondation Patrimoine