Château de Villandraut

Depuis plus de 30 ans, l'association Adichats assure la gestion du château de Villandraut par le biais de baux emphytéotiques et veille à sa restauration et sa valorisation.

Historique :
Le château de Villandraut serait une construction ex-nihilo datant de 1305, moment où Clément V, nommé Pape, s'entend avec son frère aîné afin de remplacer le vieux donjon familial.

La construction aurait duré huit ans, le château étant habitable dès 1313 puisque Bertrand de Goth (Clément V) y fait un séjour.

Lorsque l'héritière de Villandraut épouse un Durfort de Duras, cette famille est proche des intérêts anglais. C'est pourquoi, lorsque la Guerre de Cent Ans se termine, le roi de France confisque Villandraut aux Durfort et les pousse à l'exil. À leur retour, ils récupèrent leurs possessions en 1465, mais le château est pris par les Huguenots en 1572. Le maréchal de Matignon fait le siège de Villandraut. Les Duras sauvent le bâtiment en obtenant d'Henri IV des lettres patentes portant inhibition.

Au début du XVIIe siècle, il appartient à la famille de Lalanne. Il appartient ensuite à la famille de La Faurie puis, vers 1769, il est acheté par le marquis de Pons dont les descendants sont les propriétaires les Sabran Ponteves. Le château est classé Monument Historique le 13 juillet 1886.

En 2006 le château est racheté par M. Norbert Fradin, promoteur immobilier passionné par les châteaux forts, également propriétaire de Villebois la Vallette.

 

Architecture :
Quadrilatère ceint de douves entièrement maçonnées et dallées au plafond, le château de Villandraut présente quatre tours circulaires d'angles et deux tours formant un châtelet défensif à l'entrée.

Au centre, la cour est encadrée par trois séries de corps de logis, à l'est, à l'ouest et au nord, qui ont perdu planchers et couvertures, mais anciennement composés de deux niveaux d'habitation.

Les tours très saillantes, présentent un cul de basse fosse, un rez-de-chaussée, un premier et un deuxième étage puis un couronnement en crénelage peu conservé auquel nous avons accès par le chemin de ronde.

Les étages sont conservés et nous y accédons par des escaliers en vis d'origine.

À l'intérieur, les salles voûtées d'ogives s'y superposent avec des hauteurs variables.

Le rez-de-chaussée des corps de logis est éclairé par des fenêtres auxquelles il manque les pierres d'encadrement et qui ont remplacé les archères d'origine.

 

Pour plus d'information : www.chateaudevillandraut.fr/

+

Localisation : 33730 Villandraut / Nouvelle-Aquitaine / France