Association de sauvegarde du château de Calmont d'Olt

  1. Accueil
  2. REMPART, l'association
  3. Le réseau REMPART
  4. Nos associations locales
  5. Association de sauvegarde du château de Calmont d'Olt

Association de sauvegarde du château de Calmont d'Olt

Tel : 07 82 65 96 64

Tel : 05 65 51 69 92

Email : info@chateaucalmont.org

Site : www.chateaucalmont.org/

retour à la liste complète

Adresse postale :

Association de sauvegarde du château de Calmont d'Olt
Château de Calmont d'Olt
4 Rue de Bouquiès
12500 Espalion

En 1986, le château de Calmont d'Olt, ruine féodale qui domine la ville d'Espalion, est achetée par un passionné de vieilles pierres. A sa demande et pour le protéger des promoteurs, le château obtient le titre de Monument Historique Classé.  Durant les 12 années qui suivent, un projet pédagogique d'interprétation du patrimoine avec animations médiévales voit le jour, ainsi que de nombreux chantiers de débroussaillage, de dégagement et de stabilisation auxquels participèrent une bande de copains et de très nombreux scouts.

En 1997, André Châtelain Président d'honneur de REMPART, qui était venu visiter Calmont d'Olt, nous a offert la possibilité d'adhérer à l'association REMPART. Ce fut le tournant qui permit de rentrer dans la dynamique des chantiers de bénévoles internationaux.

L'association est créée en 1998 ; les membres existaient déjà (la bande de copain) ils reprennent le projet du propriétaire par le biais d'un bail emphytéotique, les statuts sont déposés avec comme objet : « L'étude, la mise en valeur, la restauration et l'animation du Château de Calmont d'Olt en vue d'en assurer la sauvegarde et la conservation ».

Depuis, les chantiers de restauration.se succèdent chaque été sous l'égide de REMPART, dégageant le château de la gangue de remblais archéologiques qui l'encombre, taillant la pierre, maçonnant et stabilisant les murailles dégagées, identifiant l'architecture qui nous apparait. Cela nous aide à mieux comprendre l'histoire et le fonctionnement de cette forteresse médiévale.

Le projet pédagogique à évolué et nous travaillons sur la sensibilisation des jeunes publics à l'histoire et au patrimoine par une approche ludique, des circuits d'interprétation, des animations médiévales, mais aussi des ateliers pédagogiques, des classes patrimoine et des expositions archéologiques.

Calmont d'Olt, édifié entre le X et XV siècle, a la singulière particularité d'avoir été comblé par une masse de remblais afin de s'adapter à l'évolution de l'artillerie à poudre. 
Leur dégagement minutieux, dans des conditions archéologiques, fait apparaitre des informations inconnues, une architecture oubliée qui nécessite des stabilisations immédiates.
Ce sont ces travaux que nous confions aux chantiers REMPART encadrés par des tailleurs de pierre, maçons et archéologues.

En 2009, constat alarmant ; la Tour Grosse va s'ouvrir en deux dans les années qui viennent. Un plan de sauvetage est établi sur trois ans, il faut restituer une partie de son élévation, ceinturer le donjon et l'étanchéifier.
Depuis 2013, nous menons un grand projet de stabilisation de l'enceinte basse du XVe siècle, avec la restauration des 8 tours, et 32 meurtrières du châteauEn parallèle, nous travaillons à partir de 2021 sur la restauration de la baie du corps de logis

Dés son origine en 1986 l'initiative de sauvegarde de Calmont d'Olt portait un projet pédagogique, le propriétaire passionné par la lecture architecturale y voyait un moyen de transmettre sa passion en interprétant les fonctions de ces vielles pierres.

Il fallait sensibiliser le public, l'intéresser par un thème. Hors le château médiéval est souvent l'illustration d?un système de défense, mais comment attaquait on ces châteaux ?

Etonnés par les technologies développées, mais détachés de tout bellicisme, nous avons étudié et illustré les techniques de siège et de guerre au moyen âge avec en particulier la période du XVe siècle, dernier grand bouleversement architectural du moyen âge dû à l'avènement de la poudre qui à Calmont d'Olt vit la construction d?une enceinte basse dotée de 8 tours ouvertes à la gorge et de 32 archères arbalétrières canonnières.

L'aventure humaine dans l'insertion par l'activité économique de notre association dura 8 ans et cessa en 2009, lorsque le bouleversement des lois sociales et les contraintes administratives furent telles qu'il nous fallu choisir entre abandon de notre objet statutaire -le château de Calmont qui nécessitait encore des années de travaux- et les chantiers « extérieurs » que nous imposait l'IAE.

Le social imprègne encore beaucoup l'association et une convention nous lie au Pôle Emploi, elle permet à des personnes en grande précarité de faire des stage d'évaluation en entreprise dans notre structure, les métiers de la maçonnerie et de la pierre, des espaces verts et de l'accueil du public y sont alors pratiqués par des demandeurs d'emploi et évalués par nos encadrants salariés ou bénévoles.

Des conventions nous lient également à des universités ou des organismes de formation aux métiers du tourisme et nous avons organisé des stages pour le personnel de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Chantier géré par l'association

Site géré par l'association