Assoc. Castelroc - Château médiéval de La Roque

  1. Accueil
  2. REMPART, l'association
  3. Le réseau REMPART
  4. Nos associations locales
  5. Assoc. Castelroc - Château médiéval de La Roque

Assoc. Castelroc - Château médiéval de La Roque

Tel : 06 62 87 44 45

Tel : 09 80 50 00 06

Email : contact@castelroc.net

Site : www.catelroc.net

retour à la liste complète

Adresse postale :

Assoc. Castelroc - Château médiéval de La Roque
Lieu dit « La Roque »
Saint Antonin de Lacalm
81120 Terre de Bancalié

Situé au cœur de la vallée du Haut Dadou dans le Tarn, le château de La Roque rebaptisé Castelroc par ses propriétaires domine cette petite vallée sauvage où le bruit de l’eau permet la rêverie et où le gazouillement paisible des oiseaux retentit. Les jeux d’ombre et de lumière à travers les murs de pierre au milieu de cette végétation naturelle  en font un lieu authentique propice à l’émerveillement.

À ce jour, les sources écrites ne permettent pas de dater avec certitude et précision la construction du château. Néanmoins, les recherches récentes, les relevés de terrain, les premières tranches d'une étude du bâti et des comparaisons effectuées avec d'autres sites permettent de penser que la tour a été érigée entre le XIe et le XIIe siècle, tandis que les murs d’enceinte ont été construits entre le XIIe et le XIIIe siècle.

Ce monument oublié depuis 3 siècles et en partie masqué par la végétation ne pouvait pas tomber définitivement dans l’oubli.  Pour cette raison, une poignée de bénévoles déterminés ont eu l’ambition et la volonté de faire revivre ce monument précieux pour notre histoire. Le château renaît de ses cendres grâce à l'association Castelroc en Arifadès, créée en 2016 à l’initiative des propriétaires Béatrice et Laurent, passionnés par les légendes autour des châteaux médiévaux.

L'association regroupe des bénévoles venus d’univers aussi différents que complémentaires : Historiens, Tailleurs de Pierre, Architectes, Artisans, Étudiants, Archéologues, Ingénieurs, Agriculteurs, Sculpteurs, Graphistes... Tous ont un point commun, ils sont « accros » du château ! Ils vibrent à l’idée de réaliser une découverte extraordinaire, ils rêvent de contes et de légendes, ils aiment la nature et la vie de plein air, ils voyagent à travers les âges, l’histoire et la poésie, ils travaillent avec force, courage, et vigueur.

L’association, avec l’ensemble de ses bénévoles, travaille en collaboration avec un cabinet d’archéologie professionnel et les services de l’Etat pour la préservation de ce patrimoine important pour le territoire. Les dernières recherches historiques témoignent de l’utilisation du site par les cathares à l’époque de la Croisade contre les Albigeois. Les recherches et les études se poursuivent au rythme des nombreux mystères qui restent à découvrir…
 

Castelroc, situé en bordure de Parc Régional du Haut Languedoc, à quelques encablures de la Cité Épiscopale d’Albi, est installé dans la haute vallée du Dadou. Nous sommes fiers de notre territoire et aimons le partager avec plus grand nombre. Notre histoire prend ses racines dans l’Occitanie des temps anciens et nous vous proposons de venir vivre avec nous, une immersion dans cette “rugueuse” époque du Moyen-Âge.

Faites un bon de 800 ans dans le temps pour vous retrouver en l’an 1221 !

Notre association s’engage à œuvrer pour le patrimoine bâti et naturel qui est notre capital commun de beauté. Cela a été la raison de sa création et reste un élément fondamental de ses réalisations.

Depuis sa création, l’association à mis en oeuvre une étude d’archéologie du bâti et est accompagnée pour cela par un cabinet spécialisé en Archéologie, le CDAT - Conseil Départemental d’Archéologie du Tarn et le SRA - Sérvice Régional d’Archéologie (DRAC Occitanie)

L'éducation à Castelroc est liée à l’enrichissement des connaissances qui se réalise par l'apprentissage de l'histoire du lieu et de la région où se déroule le chantier. L'enrichissement des techniques se réalise sur le tas en maniant truelles et moellons, lauzes ou charpente, au lieu de stylos ou de théories. L'enrichissement de la vie en commun se réalise dans la vie même de l'équipe de chantier et par les relations qui se nouent ou doivent se nouer avec la population locale. 

Œuvrer pour la citoyenneté et le lien social se traduit par une dynamique, un engagement, une prise de responsabilité. Exercer sa citoyenneté, c’est avoir ou prendre sa place dans le territoire, la région, le pays... au sein de la communauté de bénévoles à laquelle on appartient. La citoyenneté et le lien social renvoient en effet au groupe, à la responsabilité, à la solidarité, à la bienveillance et au respect mutuel des individus qui le composent.

Chantiers gérés par l'association

Sites gérés par l'association