Chantiers navals de Tramasset

  1. Accueil
  2. Bases patrimoine
  3. Base REMPART
  4. Chantiers navals de Tramasset

Propriété de la commune de Le Tourne, Les Chantiers Navals Tramasset sont  inscrits au titre des monuments historiques depuis 2008 en raison de «  la place qu'ils occupaient dans l'histoire de la construction en bord de Garonne et du fait qu'ils sont les uniques témoins encore en fonction de cette activité dans la région ».

L'activité de charpente de marine sur le site remonte officiellement à 1837, mais celui-ci s'inscrit dans l'histoire du port de Langoiran qui, elle, remonte à l'époque romaine.

Le site inscrit est composé d'un grand chantier en bois et pierre, d'une étuve en briquette conservée dans un état remarquable, d'un carrelet traditionnel, et d'un petit chantier naval pas encore rénové.

L'infrastructure a été construite dans la première moitié en 1837 à l'initiative de Pierre Tramasset qui a fait bâtir le hangar et un atelier en Pierre. Son fils Matthieu, et son petit fils Urbain, poursuivent l'activité et s'agrandissent à la fin du siècle avec un second hangar, une étuve et une scierie. Six des dix fils d'Urbain conitnueront l'activité. A la veille de la seconde guerre mondiale, l'entreprise emploiera 40 salariés et produira des bateaux de fret typiques de la Garonne : gabare, courau, sapine?

La seconde moitié du XXe siècle verra l'abandon progressif de la fratrie de la charpenterie. L'entrerise fermera ses portes en 1985. A partir de là et jusqu'à l'arrivée de l'école des sentiers sauvages, la végétation régnera sur ces hangars.

L'étuve est un vestige remarquable par sa rareté. Un exemplaire similaire existe en Alsace. Il a été financé par une entreprise Anglaise à la fin du XIX. Cette dernière a bénéficié de deux chantiers internationaux de bénévoles en 2015 et 2016.

Aujourd'hui, le second hangar est rénové et continue d'accueillir les activités de l'association. Mêlant charpente centenaire composée de troncs entiers et grand piliers en pierre marqués par les noms et dates de départ des bateaux construits sur site. De nouveaux aménagements légers en bois ont été batis pour garantir sécurité et « confort » des travailleurs. Seul une partie de l'étage manque. Nous espérons remédier à cette absence dans les prochaines années. C'est un espace qui se prête, bien sûr à la construction bois, mais également au spectacle et à toute activité de création. La beauté et la puissance de cette cathédrale de bois soulèvent les passions.

Le petit chantier, le plus ancien, avait été abandonné au profit du grand. La tempête de 1999 a eu raison de sa halle en bois et les outrages du temps ont brisé sa ferme pignon en 2015. Peut être, un jour, celui-ci renaîtra de ses ronces. 

+

Association responsable

Les chantiers Tramasset

Les chantiers Tramasset
20 esplanade Josselin
33550 Le Tourne

Localisation : 33550 Le Tourne / Nouvelle-Aquitaine / France