Villa Max

La Villa Max est représentative du développement urbain que Chelles a connu dans le dernier tiers du XIXe siècle consécutif, notamment, à l'ouverture de la ligne de Chemins de Fer « Paris-Meaux » à partir de 1849.

Son jardin, resté très proche de sa conception d'origine, évoque, toutes proportions gardées, celui des Buttes-Chaumont, inauguré en avril 1867.

La maison, représentative également de l'architecture régionaliste en vogue à cette époque, comporte trois niveaux habitables édifiés sur un sous-sol complet. La tour comporte un niveau supplémentaire.

Le bâtiment a été affecté à la Société Archéologique et Historique de Chelles afin d'y installer un centre de recherche sur l'histoire de Chelles - histoire tout à fait exceptionnelle en raison de l'occupation du site depuis l'époque paléolithique jusqu'à nos jours et de la présence d'une importante abbaye royale fondée à l'époque mérovingienne. La conservation, la réhabilitation, la mise en valeur, et l'ouverture au public permettrait de valoriser le patrimoine urbain du Chelles du XIXe siècle, en montrant un exemple concret des modes architecturales et paysagères de cette période.

Le rez-de-chaussée permettra la présentation de petites expositions diverses.

Le programme de travaux portera, dans un premier temps, sur la restauration intérieure. Lessivage, nettoyage, dépose des anciennes tapisseries, réfection des décors (peintures, papiers peints en recherchant les modèle d'époque), ponçage et vitrification des parquets, afin que très rapidement puissent se développer des actions d'animations et de sensibilisation des habitants à l'archéologie,  l'histoire et l'architecture locale.

+

Association responsable

SAHC Société Archéologique et Historique de Chelles

6 rue de L'Ilette
77500 Chelles

Localisation : 77500 Chelles / Ile-de-France / France